Aller menu principal. Aller directement au contenu principal (Clé d'accès S)

Section linguistique

Français

Fin section linguistique

Section utilitaire

Fin de section utilitaire

AssigniaInfrastructures ferroviaires

Début du contenu principal

Assignia s’est vue attribuer de nombreux projets correspondant à des tronçons ferroviaires appartenant au réseau espagnol de Lignes à Grande Vitesse.

La construction d’infrastructures ferroviaires fait partie des activités où l’entreprise a aquis le plus d’expérience.

Son positionnement dans le secteur ferroviaire est le fruit d’une longue tradition reposant sur de nombreux projets de construction de lignes à grande vitesse, de lignes conventionnelles, de métro ainsi que de gares ferroviaires, disposant, pour cela, de sa propre technologie et flotte d’engins de chantier. Cette expérience se traduit aussi par l’adjudication de marchés de conservation et de maintenance de lignes ferroviaires et de métro.

En Espagne, Assignia Infraestructuras a pu intervenir sur de nombreux tronçons de lignes à grande vitesse nationales (AVE):

  • Ligne Madrid-Séville.
  • Ligne Madrid-Saragosse-Barcelone-frontière française.
  • Ligne Cordoue-Malaga.
  • Ligne Madrid-Valladolid. Gare de Ségovie.
  • Ligne Madrid-Castille la Manche-Communauté Valencienne- Murcie.

A l’échelle internationale, l’entreprise s’est vue attribuer le marché d’installation de 200 km de lignes à grande vitesse entre Ankara et Istamboul en Turquie, où elle a également participé aux projets de plateformes logistiques ferroviaires de Bilecik et Izmir.

Assignia Infraestructuras a également mené à bien la maintenance de plusieurs lignes ferroviaires et d’une ligne de métro à Mexico D.F; la construction de 152 km de voies ferrées sur plusieurs lignes en Inde; la rénovation et la maintenance de la ligne 1 du Métro de Caracas et l’adaptation de la ligne 2 de Valencia, au Venezuela.

En Algérie, l’entreprise construira le premier tramway de la ville de Ouargla consistant en une ligne de 12,6 km comptant 28 arrêts dont 5 seront intermodaux. Il s’agit du deuxième projet de construction d’infrastructures ferroviaires auquel l’entreprise participe en Afrique du Nord, le premier étant la construction du tronçon de 63 km de ligne à grande vitesse Tanger-Kenitra.

Fin du contenu principal